Auteurs

Caroline Allard

biographie

ici on met la biographie

Surnom: Caro. Quand j’étais petite, on m’appelait « Carotte » parce que j’avais les cheveux très roux. Un jour, après une expérience de teinture ratée, on m’a surnommée « Salade ».

Originaire de: Je viens du Ruisseau-des-Anges Sud à Saint-Roch-de-l’Achigan. Ce sont de très jolis noms qui ne sont pas faciles à inscrire dans les formulaires.

Sédentaire ou nomade: Nomadentaire ? J’aime voyager, mais j’aime aussi rester chez moi. Je voyage beaucoup dans ma tête !

Timide ou extravertie: Je suis très timide, mais, en vieillissant, j’ai de moins en moins de mal à surmonter ma timidité. Quand j’aurai cent ans, je serai très embêtante parce que je raconterai ma vie à absolument tout le monde.

Votre couleur préférée : Ça dépend des saisons, du jour de la semaine, des années, de l’humeur de mon chien, de la température de l’eau de la piscine, des victoires du Canadien… bref, le jaune.

Votre dessert préféré : La mousse à la pistache de ma tante Nicole (sa recette est secrète, mais, un bon jour, j’irai la lui voler).

Votre passe-temps préféré : J’ai deux passe-temps préférés : lire et courir. J’ai déjà essayé de faire les deux à la fois, mais ça n’a pas trop bien fonctionné.

Le pays que vous aimeriez visiter : La Chine, pour voir la Grande Muraille et pour manger de vrais mets chinois !

Votre plus belle qualité: Je suis gentille.

Votre pire défaut: Je suis méchante.

Une manie: J’aime me contredire.

Un petit bonheur: Manger mes tartines le matin (et, si possible, m’en refaire pendant la journée). Le métier que vous vouliez faire enfant : Soit chauffeuse de taxi, soit éboueuse. Maintenant que j’ai des enfants, ça me permet de faire les deux (je vais les reconduire partout et je ramasse leurs traîneries, youpi !).

L’animal que vous aimeriez être: Un oiseau, pour pouvoir voler (alors n’importe quel oiseau, mais pas une autruche ou une poule, disons).

Ce que vous portez présentement aux pieds: De vieilles gougounes à pois qui puent. Vous me faites penser, je devrais peut-être les changer.

Votre plus grande fierté: Avoir écrit des livres.

Votre rêve le plus fou: Continuer à écrire des livres.

Quelque chose à ajouter: Une pincée de sel et un peu d’origan frais, et voilà, c’est prêt !